Un site préservé

En limite du Limousin, le site du moulin de Seillant se trouve à la frontière des terrains primaires du Massif Central et des terrains sédimentaires du Bassin parisien ; il se trouve également à la frontière de deux entités historiques et culturelles bien marquées, langue d’oc et langue d’oïl, zone de transition entre la France du sud et la France du nord.

Il est fait de bocage, ne ressemblant guère aux massifs forestiers du Limousin proche, pas plus qu’il n’emprunte aux plaines céréalières étendues, quant à elles, sur les régions plus septentrionales.

La vallée qui s’encaisse profondément entre des versants de roches granitiques, acides et imperméables, s’habille constamment de vert, même en hiver. Ici, l’Anglin sait prendre des allures de torrent. De leur côté, récemment restaurés, les bâtiments qui composent l’entité « moulin » contribuent par leurs volumes comme par leurs matériaux, au charme et à l’insolite des lieux.

Depuis quelques années déjà, s’appliquent sur le site du Moulin des mesures de protection que la commune a voulues, consciente de la grande qualité des lieux et soucieuse de les préserver. Le lieu voisine avec un espace naturel classé au titre de la loi de 1930 (site du château de Brosse). Il s’inscrit également dans le réseau « Espaces Naturels Sensibles » du département de l’Indre et dans le périmètre Natura 2000 du site de la Vallée de l’Anglin.

ENS : Espace Naturel Sensible. Politique du Conseil général visant d’une part à protéger et à valoriser des sites naturels reconnus remarquables et d’autre part à les ouvrir au public.

Natura 2000 : réseau européen de sites naturels ou semi-naturels ayant une grande valeur patrimoniale, par la faune et la flore exceptionnelles qu’ils contiennent.La constitution du réseau Natura 2000 a pour objectif de maintenir la diversité biologique des milieux, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales dans une logique de développement durable.