Site remarquable

Ici, la vallée encaissée de l’Anglin offre ses eaux vives, ses abrupts rocheux et sa végétation rare, uniques dans le département de l’Indre. Il en résulte un paysage à la fois montagnard et tout à fait sauvage, sur lequel l’homme est doucement intervenu au fil des siècles.

Les premières traces que nous avons du moulin du Pont de Seillant ou du Bas de Seillant datent de 1758, année de naissance du 1er meunier connu.